Escarre.fr
 
   
     
 
Ergothérapeute et escarre

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
L'ergothérapeute au sein de l'équipe pluriprofessionnelle est souvent amené à intervenir pour la prévention et tout au long du soin des escarres (en établissement gérontologique, en structure d'hébergement, en hospitalisation à domicile, en service de soins à domicile, en soins palliatifs, en réanimation, en service de neurologie).
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Rééducation, réadaptation de la personne
 
L'ergothérapeute travaille tout d'abord au maintien et au développement de l'activité et de l'autonomie chez les personnes en situation de handicap. Le but est que la personne redevienne actrice et s'approprie son environnement. La dynamique ainsi impulsée maintient chez la personne une mobilité volontaire globale qui lutte efficacement contre la formation des escarres.
   
 
Regagner l'autonomie, c'est par exemple :
Mieux réaliser ses transferts et ses déplacements (favoriser la mobilité).
Améliorer la prise du repas : l'autonomie au repas, avec ou sans aides techniques, va directement dans le sens d'une meilleure alimentation dont l'impact est connu pour prévenir/soigner une escarre.
Participer au maintien de la continence : l'autonomie des transferts aux WC favorise le maintien de la continence et évite le port systématique de change, donc lutte contre la macération.
Améliorer l'image de soi : les séances d'autonomie à la toilette et à l'habillage sont valorisantes, elles permettent à la personne de reprendre possession de son corps malgré ses déficiences et incapacités mais également de prendre conscience de ses capacités et refuser la fatalité.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Adaptation de l'environnement
 
Lorsque la personne ne peut plus s'adapter à l'environnement, c'est à l'environnement de s'adapter à elle. Ses connaissances en biomécanique, en matériel spécialisé et aménagement de l'environnement placent l'ergothérapeute comme un intervenant incontournable dans l'installation des personnes.
 
 
A ce titre, il participe au choix, à l'installation et à l'entraînement à l'utilisation des dispositifs médicaux tels que les supports d'installation au lit ou au fauteuil, matelas/surmatelas, aides techniques à la posture. Il intègre dans ces choix le risque ou stade de l'escarre, mais aussi l'interaction de ces dispositifs avec la mobilité, le contrôle sur l'environnement et les troubles posturaux du patient.
 
 
L'ergothérapeute se forme régulièrement sur les nouveautés en matière de support de prévention et de traitement de l'escarre ainsi qu'aux aides techniques à la posture. Il participe à l'évaluation clinique des nouveaux produits et fait partie de programmes d'études pour déterminer les indications, vérifier l'efficacité et développer de nouvelles aides techniques et dispositifs médicaux.
 
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Autres actions
 
L'ergothérapeute a également un rôle de conseiller et de formateur auprès de l'équipe soignante, de la personne elle même et de son entourage (en institution comme à domicile), notamment pour les mobilisations : apprentissage de l'utilisation du perroquet, des barrières, échelle de corde, barres d'appuis afin de lutter contre les appuis prolongés.