Escarre.fr
 
   
     
 
Prévention minimale universelle

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Une stratégie pertinente
 

Compte tenu de la forte prévalence de l'escarre en institution, on pourra définir un niveau de prévention minimal universel, à appliquer à tous les patients.

Une telle démarche systématique peut favoriser l'implantation d'un réflexe "Prévention de l'escarre" dans les équipes soignantes.

   
Quelles actions inclure ?
 
Le niveau minimal de prévention comprend couramment :
l'évaluation initiale et la réévaluation régulière du risque patient à l'aide d'une grille d'évaluation associée à l'avis d'un clinicien,
la surveillance régulière des localisations à risque, soit par le patient après formation de celui-ci, soit par le personnel soignant (l'aide-soignante en est souvent la plus à même), soit les deux conjointement,
le diagnostic et la prise en charge d'une éventuelle dénutrition,
un support minimal (de type mousse à plot) peut aussi être utilisé systématiquement en prévention.