Escarre.fr
 
   
     
 
Positionnement d’aide à la prévention des escarres talonnières : matériel souple

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Talonnière souple
 
C’est une enveloppe souple remplie de microbilles légères et mobiles de polystyrène expansé.
Il s’agit d’une talonnière qui enveloppe les malléoles et la voûte plantaire mais pas le talon. Le retour sous la voûte plantaire est très souple, ne limitant pas l’équin.
Cette talonnière permet une liberté de mouvement.
Ce matériel est confortable.
Le patient ne doit pas présenter de flessum de genoux.
   
 
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie « Coussin universel » ou coussin de la forme d’un oreiller
 
Ce dispositif est actif simultanément pour les 2 membres inférieurs.
C’est une enveloppe souple remplie de miettes de mousse viscoélastique ou des microbilles légères et mobiles de polystyrène expansé.
Il peut s'utiliser entre les jambes, sous les jambes (mais pas sous les talons) afin de soulager la pression des talons.
Ce matériel (s’il est volumineux ou doublé) peut être utilisé si le patient présente un flessum de genoux.
Il est préférable d’utiliser la version en microbilles de polystyrène, plus facile d’utilisation, plutôt qu’en miettes de viscoélastique.
   
 
   
 
   
 
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie « Coussin cylindrique » ou coussin de la forme d’un traversin
 
Ce dispositif est actif simultanément pour les 2 membres inférieurs.
C’est une enveloppe souple remplie de miettes de mousse viscoélastique ou des microbilles légères et mobiles de polystyrène expansé. Il se place en travers du lit de façon à être positionné sous les chevilles (mais pas sous les talons) afin de soulager la pression des talons.
Le coussin ne soutient pas sur une surface suffisante la jambe, la pression est concentrée au niveau du tendon d’Achille.
Le patient ne doit pas présenter de flessum de genoux.
Il est préférable d’utiliser la version en microbilles de polystyrène, plus facile d’utilisation, plutôt qu’en miettes de viscoélastique.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Chevillière en fibres creuses siliconées
 
C’est une enveloppe de coton garnie de fibres creuses siliconées. Il s’agit d’une talonnière qui enveloppe tout le pied : à la fois le talon, les malléoles et la voûte plantaire. Le retour sous la voûte plantaire ne limite pas l’équin.
Bien que ne mettant pas en décharge le talon, la répartition des pressions de ce système donne de bons résultats pour la prévention de l’escarre.
La chevillière est confortable et protège les peaux fragiles en cas de contact avec des éléments rigides du lit.
Ce matériel est souple, il peut plus facilement s’adapter à un pied déformé.
Cette talonnière permet une liberté de mouvement.
Ce matériel peut être utilisé si le patient présente un flessum de genoux.
La fibre creuse vieillit mal, les fibres se tassent.
   
 
   
 
   
 
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Gel (efficacité très discutée)
 
Il s’agit d’une poche de gel posée sur le matelas ou d’une talonnière enveloppante.
Cette talonnière paraît d’avantage intéressante pour éviter les frottements des talons sur le support que pour répartir les pressions. De plus, les coutures sont rigides et peuvent créer des surpressions.
Ce système n’est pas indiqué.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Poche d’eau : inefficace
 
En général, le matériel composé d’eau est de moins en moins utilisé pour les nombreux inconvénients rencontrés et son efficacité limitée.
Les poches d’eau à placer sous les talons ne sont plus indiquées.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Peau de mouton synthétique : inefficace
 
La fibre synthétique (100% polyester) est placée autour du talon et tenue par des velcros. Ce matériel, lorsqu’il est neuf, est confortable et protège les peaux fragiles de leur contact contre des éléments rigides du lit, par exemple.
La peau de mouton synthétique vieillit vite et mal et les fibres s’emmêlent créant des nœuds qui sont autant de points de surpression.
Ce système n’est pas indiqué.