Escarre.fr
 
   
     
 
Cicatrisation : les pansements

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Qu'attendre d'un pansement ?
 
Les principales qualités que l'on peut attendre d'un pansement sont de :
permettre la cicatrisation dirigée en milieu humide : maintien de l'exsudat et d'un environnement chaud et humide,
ne pas être douloureux pour le patient,
ne pas laisser passer de micro-organismes,
ne pas laisser de fibres dans la plaie,
être non-adhérent, stérile et confortable,
s'adapter aux localisations de l'escarre.
   
Les principaux pansements
 
Hydrocolloïdes
Interfaces
Hydrogels
Hydrocellulaires
Hydrofibres / alginates
Charbon
Films
Pansements gras

Pour en savoir plus sur chacun de ces pansements, consultez le dictionnaire des pansements.
   
   
   
Questions - Réponses
   
Nous utilisons de plus en plus de Vaseline pour la prévention et les soins d'escarres (nécrose, bourgeonnement, épidermisation). Est-ce toujours adapté ?
 
La vaseline a été beaucoup employée au stade de nécrose, pour ramollir et déterger la plaque jusqu'à il y a environ 10 ans. A notre connaissance, on ne l'emploie quasiment pas aux stades que vous indiquez.
Avec l'apparition et la possibilité de choix de nouvelles classes de pansements, la vaseline est toujours citée dans les protocoles, mais si le coût du traitement reste faible avec ce traitement, la durée en est plus longue.
   
Je suis infirmière à domicile et je viens de prendre en charge une patiente qui a une escarre sacrée très avancée, très creusée. Les hydrogels ont été utilisés mais la plaie n'est pas nécrotique en profondeur. J'ai placé de nombreuses feuilles de tulle gras pour bien maintenir humide, ai-je bien fait ? La patiente est sous ATB par voie orale, elle a aussi de nombreuses plaies sur les deux jambes ainsi qu'aux talons.
 
Si l'escarre est très creuse, vous avez peut-être intérêt à utiliser :
1. des produits sous forme de mèche (alginates de calcium) qui vous permettent de combler efficacement la cavité
ou
2. des hydrocolloïdes en pâte pour plaies creuses associés à des plaques dont certaines sont adaptées aux localisations sacrées
ou
3. des hydrofibres si l'escarre est très exsudative.
   
Sur une escarre talonnière, le pansement mis en place maintient un liquide "peu esthétique" sur la plaie. Est-ce normal ? (auteur : entourage de patient)
 
Oui, c'est normal. L'escarre dont vous parlez est traitée par cicatrisation en milieu humide. C'est une découverte relativement récente (moins de 40 ans) qui va à l'encontre des pratiques usuelles de séchage des plaies, mais qui est beaucoup plus efficace.

Si le pansement est un hydrocolloïde par exemple, il forme un gel au contact des liquides qui sortent de la plaie (exsudats). Ce gel n'a pas pour but d'être esthétique mais maintient la plaie humide, favorise la cicatrisation et se retire sans difficulté ni douleur lors du changement de la plaie.
   
Peut-on utiliser indifféremment un hydrocolloïde et un hydrocellulaire sur une escarre ?
Auteur : médecin
 
Les indications de l'hydrocolloïde (escarre moyennement exsudative) sont comprises dans celles de l'hydrocellulaire. L'hydrocellulaire, de par sa plus grande capacité d'absorption des liquides pourra rester en place en général plus longtemps.

Par contre un pansement hydrocellulaire pourra être utilisé sur une escarre exsudative, alors qu'un hydrocolloïde est déconseillé car il saturerait trop vite.


Consulter aussi : dictionnaire des pansements