Escarre.fr
 
   
     
 
Les soins

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Nettoyer l'escarre avec de l'eau du robinet pour son effet tensioactif, ou du sérum physiologique stérile en cas de détersion difficile. Proscrire l'eau stérile, parfois responsable de douleur.

Ne pas utiliser d'antibiothérapie locale, elle perturbe le bactériocycle et crée des résistances.

L'utilisation des antiseptiques doit rester exceptionnelle, sur indication particulière, du fait de leur caractère irritatif et de leur toxicité.

Si la plaie est souillée par des matières organiques, utiliser un savon doux, rincer de préférence à la douchette pour ne pas léser les tissus sains en phase de granulation.

Sécher le pourtour de la plaie.

Poursuivre le traitement instauré pendant au moins 5 jours, minimum d'évaluation de son efficacité. Tout changement doit être concerté.

Ne pas négliger la douleur, demander au médecin un traitement approprié à la situation observée, associé à l'utilisation d'un support d'aide aux soins (matelas, coussin) adapté.

Informer le patient et son entourage afin de les faire participer au traitement et à l'évolution de l'escarre.
   
 
   
   
   
Questions - Réponses
 
Dans le cas d'une escarre sacrée, combien de temps doit-on maintenir le pansement hydrocolloïde sur la plaie ?
 
En règle générale on peut laisser un hydrocolloïde pendant 7 jours si le pansement n'est pas saturé.
Bien entendu, la localisation au sacrum implique une surveillance supplémentaire à cause des risques de souillure en cas d'incontinence.
   
L'indication du traitement d'une escarre en phase de bourgeonnement par le jet-à-gouttes est-elle justifiée ? Ce traitement est très douloureux ( EN= 6) lorsqu'il est effectué, malgré une antalgie préventive ( tramadol ).
Si cette pratique est justifiée, comment pouvons-nous atténuer cette douleur à type de brûlure lors du pansement ?
 
En principe, il faut choisir le soin le moins douloureux possible. La méthode de la douchette pour nettoyer la plaie est efficace (il y a peut-être un problème de pression au niveau du jet ?) ; si pour certaines personnes soignées elle est très douloureuse, il faut plutôt la remplacer par un lavage au sérum physiologique.
Il faut savoir qu'avec les produits actuels, il peut rester des débris de pansements dans la plaie sans dommage pour la cicatrisation dirigée.