Escarre.fr
 
   
     
 
L'odeur au renouvellement

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Elle correspond le plus souvent à un hydrocolloïde qui se modifie au contact de l'exsudat. Ce n'est pas la plaie qui a une odeur mais les restes du pansement.

Par ailleurs, l'hydrocolloïde s'étant transformé en gel, éventuellement mélangé aux divers résidus de la détersion ; la plaie présente un aspect visuel qui peut étonner le patient, le gêner voire susciter de sa part un sentiment de rejet.

La découverte simultanée d'une mauvaise odeur et d'un aspect visuel doit donc être évitée ou préparée. Pour cela on informe le patient avant le soin (ou sinon lors du renouvellement du pansement) sur le fait qu'odeur et aspect visuels sont liés au pansement. L'utilisation de pansements autres que les hydrocolloïdes permet de réduire ce problème dans les cas délicats.