Escarre.fr
 
   
     
 
Installation du patient

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Afin de garantir un geste précis et sans risque (pour le patient et pour le soignant), le patient et le soignant doivent être installés de façon rationnelle et confortable :
pour le sacrum, l’ischion ou le trochanter, le patient est mis sur le côté permettant le meilleur accès à la plaie,
pour le talon, le patient est tourné à demi, le membre à traiter est fléchi en dégageant le talon vers le haut,
le patient est calé ou tenu par un tiers, afin d’éviter des mouvements intempestifs lors du soin,
le lit est levé à bonne hauteur afin de donner au soignant une bonne stabilité et une bonne visibilité,
l’éclairage doit être suffisant.
   
 

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Si la plaie est visible par le malade, il est recommandé de masquer le geste qui peut sinon être vécu comme très agressif. De même, il convient de modérer ses commentaires, qui peuvent inutilement inquiéter malade et entourage...