Escarre.fr
 
   
     
 
Surveiller l'apparition d'une éventuelle escarre : qui et quand ?

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Compte tenu de l'enjeu ...
 
Il convient tout d'abord de rappeler les faits suivants :
une escarre se développe rapidement, passant parfois en quelques heures du stade 1 (rougeur) au stade 3 ou 4 (escarre profonde),
la détection précoce d'une escarre en formation (stade 1) ne demande pas de compétences médicales.

Une escarre en formation détectée à ce stade peut être jugulée rapidement à l'aide de pratiques simples, inoffensives et économiques, alors qu'une escarre profonde mettra plusieurs semaines à plusieurs mois à guérir, et peut mettre la vie du patient en danger.

Tout ceci justifie d'impliquer le maximum d'intervenants.
   
... impliquer tout le monde
 
C'est pourquoi cette surveillance doit être le fait de tous ceux qui en ont l'occasion : le médecin qui suit le patient bien entendu, mais aussi l'infirmière, l'aide-soignante ou tout autre professionnel de santé lors de la pratique de ses soins, ainsi que le patient lui-même et son entourage.

Bien entendu, l'apport du patient est limité par le fait qu'il ne peut voir toutes les zones en danger (notamment sacrum), mais il peut être à même de participer à la surveillance au niveau du trochanter ou des talons. D'autre part son implication favorisera la pratique des changements de position, utile à la prévention de l'escarre.
   
 
   
   
   
Questions - Réponses
   
J'assure régulièrement les soins d'une personne âgée à domicile. En cas de rougeur suspecte (escarre débutante), la famille doit-elle m'alerter ou peut-elle attendre le soin suivant ?
Auteur : infirmière
 
Une rougeur "suspecte" peut être une escarre de stade 1, surtout si elle est située dans une localisation à risque et résiste à la pression (sa couleur ne change pas lorsque l'on appuie dessus avec le doigt).
C'est le médecin qui pourra, après évaluation du patient, mener à bien les changements nécessaires dans sa prise en charge : prescription d'un support de prévention de l'escarre, traitement d'une éventuelle dénutrition... C'est donc lui que la famille doit alerter dès qu'elle remarque une telle rougeur.