Escarre.fr
 
   
     
 
Les problèmes cardiaques ou vasculaires

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie Trois enjeux : la qualité des vaisseaux ...
 

De nombreuses pathologies sont susceptibles d'altérer les vaisseaux sanguins. En cas de pression, l'hypoxie sera plus vite atteinte si les vaisseaux sont endommagés, ou si une partie d'entre eux sont même inopérants.

Les pathologies concernées sont principalement le diabète, l'hypertension, le cholestérol. Ces pathologies évolutives sont souvent asymptomatiques. Il conviendra donc de les rechercher le plus tôt possible dans le cas d'une personne en danger d'escarre, dans une optique de prévention à long terme.

   
... le taux d'oxygène dans le sang ...
 
Si le sang est insuffisamment oxygéné, l'hypoxie se produira plus vite et pour une pression extérieure plus faible.

Les pathologies concernées sont l'anémie, les affections pulmonaires (infections, insuffisance, ...). Leur traitement amènera un bénéfice rapide en terme de prévention de l'escarre.
   
... et une circulation suffisante
 
Si le sang circule mal dans l'organisme, une pression moindre pourra interrompre cette circulation dans une partie du corps et y provoquer une escarre.

Les pathologies en jeu sont l'hypotension, l'insuffisance cardiaque (et plus généralement tous les troubles cardiaques), les troubles artériels, l'obésité. Leur traitement amène un bénéfice immédiat en terme de risque d'escarre.
   
 
   
   
   
Questions - Réponses
   
Mon père actuellement hospitalisé souffre d'une escarre au talon.
Au cours de conversation avec le personnel soignant j'ai cru comprendre que cette affection pourrait avoir des conséquence sur la bonne circulation sanguine au niveau de sa jambe (obstruction des artères). Est-ce exact ?
 
Les pathologies vasculaires sont l'un des nombreux facteurs de risque de survenue d'une escarre (athérome, stase veineuse, micro angiopathie, usage du tabac...) donc pour certaines personnes soignées c'est plutôt l'escarre qui est une conséquence de la pathologie vasculaire.
Pour d'autres, il faut être vigilant en ce qui concerne l'installation : par exemple, si pour soulager l'appui le talon de votre papa est mis en décharge, le coussin de maintien des jambes placé sous les mollets doit être souple (un oreiller ou un coussin de mousse). L'escarre peut aussi être une entrave à la marche et la cause d'une immobilisation prolongée ; dans ce cas, l'équipe soignante qui s'occupe de votre papa a toutes les compétences pour pallier ce problème.