Escarre.fr
 
   
     
 
Augmenter les apports de l'alimentation

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
La recommandation repose sur des repas plus riches (augmentation des quantités, enrichissement des plats). La prise d'aliments est facilitée si ceux-ci sont attrayants et correspondent aux goûts du patients. On peut également proposer le fractionnement des repas (collations supplémentaires).
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Au-delà de la recommandation, on doit s'assurer de son application : les apports ont-ils été augmentés, les aliments ont-ils bien été ingérés ?
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
En établissement de Santé, il ne suffit pas d'augmenter le contenu du plateau repas mais de vérifier si celui-ci repart vide et si le patient n'a pas stocké certains aliments pour un hypothétique "plus tard".
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
En ville, ce suivi, tout aussi nécessaire, peut être effectué par l'interrogatoire du patient dont on s'assurera qu'il est bien collaboratif. Un suivi indirect, par une pesée régulière, est souvent la seule façon objective d'évaluer l'efficacité de la recommandation.