Escarre.fr
 
   
     
 
Corriger la dénutrition

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Face à un patient porteur d'escarre, la dénutrition doit être systématiquement recherchée.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Pour cela, on évalue :
les besoins, en prenant soin d'inclure l'augmentation des besoins liée à la plaie elle-même,
les apports.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
La lutte contre la dénutrition devient centrale. La cicatrisation d'un patient dénutri est en effet difficile.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
On s'assure donc d'une augmentation substantielle des apports :
soit par une augmentation de l'alimentation,
soit par une complémentation hyperprotidique et hyperénergétique.
   
obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
En cas de doute sur l'efficacité de l'augmentation de l'alimentation mise en place, prescrire une complémentation nutritionnelle peut s’avérer être une bonne stratégie pour faciliter la cicatrisation de l’escarre.